La méthode 5S permet d’organiser un espace de travail ou de vie, et par conséquent, d’améliorer la qualité des produits, le temps de travail, la productivité, de diminuer les risques d’accidents, de responsabiliser le personnel concerné par son implication directe sur un programme innovant, lui permettant de garder l’esprit ouvert et de vivre son temps de travail dans de meilleures conditions.

En production comme en logistique, sur un bureau, un plan de travail, un magasin, ou dans un atelier, dans les très petites ou très grosses entreprises, la méthode 5S est un outil remarquable, créé aux Etats Unis pendant la seconde guerre mondiale, repris et exploité avec un très grand succès au Japon dans les années 1980 par l’entreprise Toyota, connue et reconnue pour son efficacité dans l’organisation du travail.

Le 5S tient son nom des 5 premières lettres des mots japonais suivants :

C’est une méthode d’optimisation qui, si elle est assez facile à mettre en place, va demander de la rigueur pour la conserver, l’entretenir et la transmettre.

-1- La première étape consiste à trier sa zone de travail,
séparer l’utile de l’inutile, savoir jeter avec discernement.
Déjà, l’espace autour de votre zone de travail s’éclairci.

-2- La deuxième étape est le rangement.
Prenons l’exemple d’un atelier de maintenance : les outils utiles tous les jours et ceux qui le sont moins seront rangés différemment, à portée de main pour les uns, par exemple accroché sur un mur à une place définie, marquée d’une étiquette portant son nom, il ne pourra plus se trouver sous d’autres outils sur un établi encombré.
Finies les pertes de temps à chercher le bon outil, l’énervement et le chaos.
Les autres seront rangées en fonction de leur utilisation et importance en gardant toujours à l’esprit que l’agencement de votre outil de travail doit s’adapter à votre contexte.

-3- La troisième étape :
le nettoyage. Une fois le rangement effectif, rien de plus facile que le nettoyage.
Un espace de travail propre et dégagé, clair et ordonné est beaucoup plus enclin à encourager, à travailler sereinement et de façon plus productive.
Les trois premières étapes S sont passées, nous abordons les deux dernières phases les plus ardues de cette méthode car toutes deux faites de rigueur:

-4- Garder cet acquis dans le temps, savoir l’améliorer et l’exploiter.

-5- Impliquer, standardiser, transmettre cette méthode à ses collègues.
Pour ces 2 étapes, prendre des photos avant-pendant-après la mise en place des 5S est très utile, montre et démontre d’une façon simple, claire et évidente sa réelle utilité.

Chantier réalisé par DLMarquage

Cette démarche s’inscrit dans les principes de progrès, d’hygiène-qualité, d’innovation pour des entreprises de toutes tailles, grâce à toutes les procédures de motivations mises en place tant en matière de sécurité au travail, que de perfectionnement de l’outil de travail, mais aussi par l’implication du personnel concerné.

Elle aboutit à une satisfaction du client et à une augmentation du chiffre d’affaire.