LES DIFFERENTS MOYENS DE FIXATION D'UN PANNEAU

                                                                                     

Pour un panneau temporaire :

     Sur pied dépendant :    

Ce mode de fixation permet au panneau d’être installé au sol. Il possède au dos une poignée standard pour le déplacer en sécurité. La structure qui permet le maintien du panneau au sol est en acier galvanisé. Des crampons anti-recul sont placés au niveau du bas du panneau afin que le panneau garde une bonne stabilité et ne tombe pas sur la chaussée. Les principaux avantages de ce mode de fixation sont son caractère économique et son côté très résistant.

     Sur pied indépendant :    

Ce mode de fixation permet également au panneau d’être posé au sol. Sa particularité, qui est aussi son principal avantage, est le fait d’avoir la possibilité de retirer le pied au dos du panneau et de la fixer sur un autre support. Le panneau peut être percé car le PVC est une matière très résistante et légère.

    Avec des rails au dos :    

Ce mode de fixation permet au panneau d’être fixé sur un poteau ou un mur. Les rails vissés au dos du panneau permettront aux brides de venir se glisser dans les rails et de ce fait, fixer le panneau au poteau.
Pour installer un poteau ayant un panneau temporaire accroché, en général, il est enfoncé dans un plastobloc. Le plastobloc a comme avantage son montage et son démontage facile et rapide, ainsi que sa résistance aux intempéries et aux variations de températures.

                                                                                                                    

Pour un panneau permanent :

Etant donné qu’il n’y a pas de pied sur un panneau permanent, il est obligatoirement fixé grâce aux rails installés au dos du panneau. Ce mode de fixation permet au panneau d’être fixé sur un poteau ou un mur. Les rails vissés au dos du panneau permettront aux brides de venir se glisser dans les rails et de ce fait, fixer le panneau au poteau.

Le poteau peut être fixé de différentes manières :

Par scellement chimique :

              

Dans un premier temps, il faut creuser au sol un trou de manière à accueillir environ 20% du poteau. Puis, faire couler le béton dans le trou et installer le poteau directement dans le plot en béton. Les dimensions du plot varient en fonction de la nature du sol et du poteau à sceller.

Sur platine :

Une platine est un accessoire de fixation pour tout type de poteau. C’est une plaque métallique trouée et soudée à un tube utilisé pour recevoir le panneau. La platine a la réputation d’être très résistante aux intempéries et aux températures. Les fourreaux à platine ou les platines doivent être fixés sur la dalle de béton grâce à des vis ou un tirefond. Pour un sol bitume ou meuble, il faut prévoir sous chaque platine, une dalle en béton pour éviter qu’avec la chaleur, le bitume se déforme et provoque une légère détérioration de votre installation.  Pour un sol en béton, pour y fixer la platine, il faut que la chape ait une épaisseur supérieure à 15 cm.

Par fourreau : 

Un fourreau est un tube qu’il faut glisser dans le ciment afin de rendre amovible le poteau qui y sera installé. Ce moyen de fixation est très rapide, quelques minutes suffisent pour installer votre panneau.

Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux !

Facebook Twitter